Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Kaya Week Sur RM
Discussion: Kaya Week Sur RM
Afficher un message
  #8 (permalink)  
Vieux 22/02/2008, 11h27
Avatar de monica__95
monica__95 monica__95 est déconnecté
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
MÉMOIRE Février 99: Kaya, il y a neuf ans…

MÉMOIRE Février 99

Kaya, il y a neuf ans…

Il y a, aujourd'hui, neuf ans, le fils du sol et père du seggae, Joseph Réginald Topize, connu par toute la nation mauricienne comme Kaya, disparaissait. Dans des circonstances jusqu'à maintenant, troubles…

Sollicité par un parti politique pour participer à un concert manifestation en faveur de la dépénalisation du gandia, à Rose-Hill, l'artiste fut arrêté et détenu pour avoir fumé un joint en public. C'était un vendredi et faute de pouvoir payer la caution pour sa remise en liberté, Kaya passa le week-end en prison. Deux jours plus tard, le dimanche 21 février, Maurice apprenait que l'auteur de Sime Lalimier était décédé en cellule… Quelques heures après, Roche-Bois s'embrasait. Puis d'autres poches de révolte éclatèrent dans l'île. Et en quelques jours, tout le pays fut paralysé, frisant une situation explosive.

Au fil de ces neuf ans, beaucoup d'eau et d'encre ont coulé. Des artistes ont rendu hommage à la mémoire de Kaya. D'autres ont, inévitablement, flairé l'excellent filon en exploitant l'œuvre du disparu. Mais dans l'ensemble, cette œuvre n'a pas été perpétuée.

Peu d'artistes ont repris le flambeau et ravivé sa flamme. Kaya a allumé la mèche mais celle-ci semble s'être éteinte avec lui…

Le seggae, l'ont dit certains artistes, se meurt naturellement. Si ce n'est déjà fait… Personne ne Sant l'amour ni Lenpir iniversel comme lui, ni mieux que lui. C'est pourquoi il est et restera toujours l'artiste le plus aimé dans les cœurs des Mauriciens. Et qu'il mérite, un tant soit peu, de respect et un hommage digne de sa personne.

Certes, son épouse, Véronique Topize, et leurs deux enfants, Azariah et Lumia, ont obtenu réparation de l'Etat. Celui qui appréhendait que les spectres du racisme, du matérialisme, de l'égocentrisme n'aient raison de ses pairs les évoquaient dans Rasinn pe brile ou Mo tizil. L'âme de Kaya perdurera, souhaitons-le, grâce à tous ceux et celles qui ne composent pas la Ras kouyon…


le Mauricien 20/02/2008
Réponse avec citation