Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Faire attention to molet!!!!!!
Afficher un message
  #1 (permalink)  
Vieux 20/10/2007, 11h49
Rocco Rocco est déconnecté
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Faire attention to molet!!!!!!

Trois chiens attaquent un tour-opérateur sur la plage
Joseph Smila, un Israélien de 62 ans, a été mordu par des chiens alors qu’il marchait sur la plage à Pointe-aux-Canonniers. Il a porté plainte contre les propriétaires et informé le Tourisme.

Une visite de prospection pour un homme d’affaires israélien, engagé dans le secteur du tourisme, a pris fin prématurément. Joseph Smila, 62 ans, a été attaqué par trois chiens, des boxers, sur la plage de Pointe-aux-Canonniers. Il a dû regagner son pays à la hâte, alors qu’il était ici pour faire découvrir le pays à ses compatriotes.

Le jeudi 11 octobre, vers 7 heures du matin, Joseph Smila, un tour-opérateur, se promène sur la plage, au lieudit Casse Ghoon. Soudain, il entend des aboiements et, dans le même temps, il est attaqué par trois chiens de couleur noire. La surprise est totale. Malgré sa taille de 1 m 95, le sexagénaire ne peut rien contre les trois molosses, dont un le mord au genou droit.

Joseph Smila tombe et se blesse au dos. Il a fort à faire pour ne pas être déchiqueté. Il lance du sable aux yeux des trois chiens et les frappe à coups de poing. Après une lutte acharnée, il réussit à se libérer, non sans avoir été mordu aux doigts aussi. Il se rend au poste de police de Pointe-aux-Canonniers pour porter plainte contre le propriétaire des chiens et à l’hôpital du Nord pour des soins.

Les policiers ont ouvert une enquête sur les animaux laissés en liberté (allowing animal to stray) et ont invité le propriétaire à s’expliquer. Joseph Smila se dit outré par le comportement du propriétaire et de son épouse, qu’il a rencontrés après avoir été soigné.


Vêtements en lambeaux

Ces derniers, sans exprimer de regret, lui auraient simplement déclaré :“Il y a beaucoup de voleurs ici…”, voulant ainsi expliquer la présence des chiens sur la plage.

Joseph Smila a porté cette affaire au ministère du Tourisme. Ses amis sont d’avis que cet incident ne fera pas une bonne publicité pour Maurice qui aspire à attirer deux millions de touristes en 2015. Un de ceux-là, un Français, raconte qu’il a rencontré Smila immédiatement après l’incident, que le blessé avait regagné son bungalow en sang et les vêtements en lambeaux. Il souffrait beaucoup et boitait.

Cet ami affirme qu’il ne s’agit pas du premier cas d’attaque de ces chiens. Il qualifie l’attitude du propriétaire d’irresponsable, de manque de civisme et d’inacceptable. S’il s’était agi d’un enfant, il aurait certainement été tué, dit-il.

Ce témoin estime que la police et le ministère du Tourisme doivent agir avant qu’un drame ne se produise. Il craint que l’industrie du tourisme en prenne un coup, cette partie du littoral Nord étant bien fréquentée. Le comble, c’est que Joseph Smila était à Maurice pour inciter des touristes israéliens à visiter le pays.

La police de Pointe-aux-Canonniers continue l’enquête. Au cours de l’attaque, Joseph Smila a perdu sa montre d’une valeur de 8 000 euros (Rs 320 000)
Réponse avec citation
Google