Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Vols avec violence.
Discussion: Vols avec violence.
Afficher un message
  #1 (permalink)  
Vieux 11/10/2007, 12h42
Rocco Rocco est déconnecté
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Vols avec violence.


VOLS A L’ENTREE NORD
C’est l’escalade

Des villages du Nord, surtout ceux de Baie-du-Tombeau, Riche-Terre et Terre-Rouge, sont dans le collimateur des voleurs. Ceux-ci ont recours à plusieurs astuces pour commettre leurs forfaits. Les automobilistes deviennent des cibles potentielles. La police leur recommande la plus grande prudence.

Les villages de Baie-du-Tombeau, de Riche-Terre et de Terre-Rouge, qui se trouvent à l’entrée Nord de la capitale, sont souvent les cibles de voleurs. Rien que pendant le mois de septembre, une quarantaine de personnes ayant commis divers forfaits, ont été arrêtées. En effet, il ne passe pas un jour sans que plusieurs vols ne soient enregistrés dans ces régions : vols de portables, de chaînes, de sacs à main, entre autres.

Les malfaiteurs ont recours à toutes sortes d’astuces pour commettre leurs forfaits. Outre les attaques contre des automobilistes, surtout lorsque leurs voitures sont arrêtées à quelque croisée, ils font aujourd’hui preuve de beaucoup d’imagination pour arriver à leurs fins. Les conducteurs devraient se méfier… Voici la mésaventure qui est arrivée à un employé de bureau il y a trois semaines : il était sur l’autoroute à proximité du rond-point de Roches-Bois. Un motocycliste heurte sa voiture à l’arrière. Lorsqu’il s’arrête pour constater la gravité de l’impact, des individus à moto l’entourent. Heureusement pour lui, une voiture de police passait par là. C’est ce qui a mis les filous en fuite.

Selon Bhojesh Domun, responsable de la CID de Port-Louis-Nord, c’est dans ces régions qu’il y a en ce moment le plus grand nombre de vols. Il attribue cela au fait que ces régions connaissent un développement rapide. “Il y a beaucoup de morcellements, des usines qui sont créés”. A Morcellement Raffray, la plupart des couples travaillent et les maisons restent sans surveillance. Autant de raisons pour attirer les voleurs.

De plus, souligne-t-il, Terre-Rouge est un village de transit. Chaque jour, des centaines de passagers passent par ce village pour changer de bus, soit pour se rendre à l’hôpital SSRN ou dans d’autres régions du Nord et de l’Est. Beaucoup de vols à la tire y sont enregistrés.

Selon la police, la grosse majorité des vols est le fait de drogués, et toujours par les mêmes personnes. Un drogué peut emporter une chaîne d’une valeur de Rs 10 000 pour la revendre quelques instants après pour Rs 500. L’argent servira à acheter sa dose. Bhojesh Domun souligne que son équipe est très sollicitée. “Chaque jour, il y a entre sept et dix cas de vols. Malheureusement, nous n’avons pas assez d’effectifs. Nous sommes souvent dépassés”, reconnaît-il.

L’inspecteur de police soutient qu’on ne peut faire des patrouilles partout et qu’on ne peut mettre des policiers dans toute la région, où, souligne-t-il, il y a beaucoup de buissons touffus ou des terrains vagues comme à la rue des Oursins à Riche-Terre, Baie-du-Tombeau notamment. Ce sont autant de cachettes pour ceux qui sont en quête d’un mauvais coup.

Il est d’avis que la loi doit être revue. “Un suspect est facilement libéré sous caution. Deux jours après, il commet un autre vol. Ou encore après avoir passé quelques mois en taule, il redescend sur le terrain pour commettre d’autres forfaits”.

Bhojesh Domun en a pour preuve le problème de vols de ferraille. Les autorités ont renforcé la législation et aujourd’hui, on n’a plus ou presque pas de vols de fer. Il insiste : si la loi était plus sévère et les cautions plus élevées, il n’y aurait pas autant de récidives.

Il propose également que ceux qui purgent des sentences aient la chance de se réhabiliter et soient formés pour effectuer certains travaux. Une fois libérés, ils pourraient alors se tourner vers un métier honorable.



Rocco
Réponse avec citation
Google