Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Bruxelles veut faire venir 20 millions de travailleurs étrangers d'ici 20 ans...
Afficher un message
  #1 (permalink)  
Vieux 13/09/2007, 10h04
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Bruxelles veut faire venir 20 millions de travailleurs étrangers d'ici 20 ans...

Bruxelles veut faire venir 20 millions de travailleurs étrangers d'ici 20 ans...


Les Etats-Unis ont leur fameuse «green card» (carte verte) pour les immigrés. L’Europe va se doter, elle, de sa carte bleue. C’est ce que devrait annoncer vendredi le commissaire européen à la Justice, Franco Frattini, à Lisbonne. Une telle carte donnerait un droit de résidence de deux ans aux étrangers qualifiés qui en bénéficieraient. La durée de leur séjour pourrait être ensuite étendue. Au-delà de cinq ans de séjour consécutif dans un pays de l’Union européenne, ils auraient le droit de s’installer définitivement.
L’Europe a besoin de main-d’œuvre étrangère, estime le haut responsable européen. 20 millions de travailleurs immigrés devraient être autorisés à travailler dans l’espace communautaire dans les deux décennies à venir, estime-t-il. «Nous devons regarder l’immigration non pas comme une menace mais — si elle bien gérée et c’est notre nouvelle tâche — comme un enrichissement et un phénomène inévitable dans le monde d’aujourd’hui», devrait déclarer Franco Frattini.
Un centre d’informations au Mali
Selon le journal britannique, 85% de la main-d’œuvre non-qualifiée immigre dans l’UE contre 5% aux Etats-Unis tandis que 55% de la main-d’œuvre qualifiée se rend en Amérique et seulement 5% en Europe.
«Tous les niveaux de qualification sont nécessaires. Notre défi est d’attirer les travailleurs pour remplir les secteurs spécifiques en manque de main-d’œuvre», précisera le commissaire. Selon lui, l’Allemagne, l’Italie et la Hongrie — dont la population vieillit — sont les pays qui ont le plus besoin d’étrangers.
Par ailleurs, il souhaite établir des minimums sociaux standards dans l’ensemble de l’UE pour les non-qualifiés et une procédure unifiée pour demander les permis de travail. La Commission est d’ailleurs sur le point d’ouvrir un centre d’informations au Mali dans lequel les candidats pourront faire leurs demandes pour venir travailler en France ou en Espagne. Ce sera le premier du genre en Afrique.
Réponse avec citation
Google