Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Journée mondiale de l'environnement
Afficher un message
  #6 (permalink)  
Vieux 08/06/2007, 15h13
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Un accord sur le climat bradé ?

Les journaux sont sceptiques sur la portée de l’accord sur le climat obtenu à l’arraché jeudi par le G8.
«Concession ou commodité ?» s’interroge le journal britannique «
The Guardian»
«L’approche britannique et allemande consistait à "placer la barre très haut" lors de ce G8. L’échec (d’un accord avec objectif chiffré ndlr) pourrait être désastreux sur un plan politique, selon un conseiller. Mais ce dernier a promis à la délégation britannique que Tony Blair se battrait bec et ongles pour que les Etats-Unis s’engagent à rejoindre un nouveau cadre de travail sur le changement climatique et à reconnaître la nécessité de réduire les émissions de carbone de 50% d’ici 2050. Certains argueront que le résultat d’hier n’a pas atteint ces objectifs.»

«Sauver la face»

Pour le «
International Herald Tribune», il s’agit surtout de sauver la face, notamment pour la chancelière allemande, très engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique . «Merkel, hôte de ce sommet, a présenté l’accord comme une victoire majeure. Elle a placé le changement climatique en haut de l’agenda de ce rassemblement et exercé une forte pression sur Bush ces derniers jours afin qu’il assouplisse sa position.»

Sauver la face, l’expression revient également dans le quotidien français «Libération», qui dénonce «
un accord tiède sur le réchauffement».
«Angela Merkel a sauvé les apparences et sauvé des eaux un compromis (a minima) sur le climat. Le cérémoniel en dit long : la chancelière allemande a présenté en personne hier après-midi le deal ficelé sous sa présidence et censé, sinon mettre fin au conflit entre Européens et Américains sur le sujet, du moins permettre aux huit pays riches de sauver la face.»

«Note positive»

Si pour «le Figaro», «l'échec sur le dossier environnemental a été évité», il ne subsiste des négociations qu’«
un accord a minima». «Après de nombreux atermoiements, le sommet du G8 devrait se clore aujourd'hui sur au moins une note positive.»
Le quotidien souligne néanmoins le faible poids d’un tel accord, qui n’engage finalement à rien.
«Reste à évaluer la portée d'une telle décision, non contraignante (…) Le G8 n'est en effet pas l'instance appropriée pour en négocier les modalités. Ce principe général devra être précisé dans le cadre de la négociation sur l'avenir du protocole de Kyoto, qui a lieu en décembre prochain sous les auspices de l'ONU à Bali.»




Sa. C.
Réponse avec citation