Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - some good news for diego
Afficher un message
  #3 (permalink)  
Vieux 08/03/2007, 14h30
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
CHAGOS Dans une interview à la BBC


SAJ évoque un éventuel retrait de Maurice du Commonwealth


Le président de la République, Sir Anerood Jugnauth, a dans une interview accordée à la BBC, hier, affirmé que Maurice est disposée à quitter le Commonwealth sur le contentieux qui oppose le pays à la Grande-Bretagne concernant l'expulsion des Chagossiens de l'archipel des Chagos.
Sir Anerood Jugnauth - une des rares personnalités encore en vie à avoir participé à la Conférence de Lancaster House lorsque les Chagos furent détachés de Maurice - pourrait en dernier recours soulever la question devant la Cour internationale de Justice.
La déclaration de sir Anerood semble avoir pris à contre-pied l'hôtel du gouvernement, où l'on soutient que cette remarque du Président a été faite sans consultation avec le gouvernement. " Une telle décision doit être prise par le cabinet et le Premier ministre ", a déclaré le Premier ministre, Navin Ramgoolam, à la presse qui l'interrogeait à l'issue de la cérémonie d'inauguration du Women Development Centre à Phoenix, ce matin.
" Cette position avait été celle adoptée par le gouvernement MSM/MMM et avait entraîné une détérioration des relations entre la Grande Bretagne et Maurice. Depuis l'arrivée de l'Alliance sociale au pouvoir, l'approche gouvernementale est une basée sur le dialogue. Navin Ramgoolam a déjà évoqué la question avec le Premier ministre britannique, Tony Blair. Le dossier a été évoqué à nouveau lors de la Conférence du Commonwealth à Malte, l'année dernière, en marge de laquelle le Premier ministre avait rencontré son homologue britannique ", fait-on comprendre dans les milieux du gouvernement.
L'interview du président est également reprise par l'agence Reuteurs. Cette dernière souligne que " asked whether he would be prepared to pay the price of leaving the Commonwealth to pursue the legal battle, the president said : "I believe that yes" "
Sir Anerood Jugnauth a affirmé qu'il croit que Maurice, qui a accédé à son indépendance de la Grande Bretagne en 1968, a aussi souffert d'injustice. " We have always claimed Chagos from the British. Our position has always been very clear on that. We were the first victim, we were deprived of part of our territory and this is against all the United Nations resolutions ", a-t-il dit Interrogé sur le fait si un retrait du Commonwealth représenterait une grosse perte pour Maurice, Sir Anerood Jugnauth a répondu : " I won't say (it is) a very high price. We are in the Commonwealth, we get some benefit out of it, but there's not much that we get ", a-t-il dit.
Réponse avec citation