Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Nouveau Destination Pour Les Etudiants Morisiens
Afficher un message
  #1 (permalink)  
Vieux 27/02/2007, 06h54
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Nouveau Destination Pour Les Etudiants Morisiens

ÉTUDES SUPÉRIEURES
Ces nouvelles destinations qui attirent nos étudiants


Les étudiants se mettent ces jours-ci à la recherche des formations qui répondent le mieux à leurs aspirations – et à leurs moyens.Nombreux sont les étudiants qui sont actuellement à la recherche d’une université étrangère pour leurs études. Si la France, l’Angleterre, l’Australie et l’Inde demeurent les pays les plus prisés, les Mauriciens ont élargi leur choix. Selon un rapport émis par la Tertiary Education Commission, 2 330 Mauriciens ont quitté le pays pour des études en 2005. Hormis les pays les plus cotés, 10 % d’entre eux avaient choisi d’autres destinations...

Parmi ces nouvelles destinations, certains pays tels que la Malaisie, Singapour, les pays d’Europe de l’Est ou l’Irlande ont la cote. Quels sont les atouts de ces pays et combien y coûtent les études ? La Malaisie et Singapour n’ayant ni ambassade ni consul à Maurice, les étudiants passent par des agences ou contactent directement les universités.

Fadil Ruhomutally est responsable de la Malaysia Education Company Ltd, une compagnie fondée par des Mauriciens ayant fait leurs études en Malaisie. “C’est pour pallier le manque d’informations concernant les études en Malaisie que nous avons décidé de fonder cette compagnie”, nous explique-t-il. Reconnue par le Ministry of Higher Education of Malaysia, cette compagnie se charge d’accompagner les étudiants dans toutes leurs démarches, de la demande d’admission au départ en passant par la réservation du billet. “Nous faisons cela gratuitement afin de faciliter la vie des étudiants mauriciens.”

De la même manière, Doris Chitson, responsable d’Overseas Education Center (OVEC), nous explique qu’elle prend en charge toutes les démarches de ceux qui désirent étudier à Singapour. “Pour les étudiants ayant cinq A au Higher School Certificate, la National University of Singapore offre des students loans, leur permettant de faire leurs études dans de bonnes conditions. En revanche, ils doivent rester trois ans de plus afin de travailler et de rembourser cet emprunt.”

Le service de l’OVEC est gratuit pour les étudiants car ce sont les universités qui paient. Singapour et la Malaisie présentent l’avantage d’être des pays multiculturels comme Maurice et sont aussi des destinations sûres. “En matière de sécurité, les parents n’ont pas à s’inquiéter pour leurs enfants à Singapour”, précise Doris Chitson.

Les deux pays proposent aussi des études de haut niveau à des prix plus abordables. Outre les universités malaisiennes et singapouriennes, elles-mêmes, certaines universités européennes et australiennes commencent à s’implanter dans ces pays.

Ainsi, la James Cook University d’Australie a ouvert un campus en Malaisie et l’université de Nottingham a ouvert une branche à Singapour. “Les étudiants mauriciens peuvent ainsi avoir un diplôme délivré par une université anglaise en faisant leurs études en Malaisie et en payant moins cher”, explique Fadil Ruhomutally.

L’Irlande a aussi la cote depuis quelques années. Jenny Beepath, d’Excel Education Services, nous explique que son agence propose un service de conseil aux étudiants d’abord. Ensuite, quand ces derniers ont fait leur choix, l’agence fait le lien entre l’université et l’étudiant et effectue, pour lui, les démarches pour son logement.

Pour les études de médecine ou de pharmacie, “l’Ukraine est un bon choix
”, soutient le docteur Abdool Kureeman, consul honoraire d’Ukraine à Maurice. Les cours y sont dispensés en anglais mais aussi en russe et en ukrainien. Le consulat dispose de la documentation nécessaire concernant les universités et facilite l’obtention de visa.

Autre pays qui demeure peu connu pour les études : la République tchèque. Sholan Bunwaree, médecin, y a fait ses études. “La République tchèque est un pays qui offre des cours d’un très bon niveau notamment en médecine.” Le consulat est ouvert depuis quelques années et facilite les démarches pour le visa. Pour les universités, il est préférable que les étudiants prennent contact avec elles directement. “La République tchèque est un pays accueillant où le coût de la vie est moins élevé que dans d’autres pays d’Europe. La qualité de vie est aussi exceptionnelle et il n’y a aucun problème de sécurité”, ajoute Sholan Bunwaree.

Ces nouvelles destinations ont plusieurs atouts pour les étudiants mauriciens. Il faut toutefois vérifier la validité des diplômes auprès des autorités mauriciennes avant de partir et se méfier des agents recruteurs sans scrupule.







Pouspam RAMSAMY
Réponse avec citation
Google