Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Cancer à Moris
Discussion: Cancer à Moris
Afficher un message
  #14 (permalink)  
Vieux 13/02/2007, 15h52
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Merci Monica pour to l'article, voici ene complément d'informations lors cancer du sein pour l'homme
Sein (cancer du) chez l'homme
Le cancer du sein chez l'homme n'est pas exceptionnel : en effet, il représente environ 0,5 à 1 % de l'ensemble des cancer du sein. Cette pathologie atteint l’homme à partir de 50 ans.

Il ne faut pas confondre le cancer du sein chez l’homme avec la gynécomastie, qui correspond à une augmentation de volume (hypertrophie) des glandes mammaires chez l'homme.

Causes
Le cancer du sein se développe particulièrement chez les hommes qui ont reçu des doses excessives d’œstrogènes (entre autres). C'est le cas des transsexuels qui désirent changer de sexe et qui pour cela absorbent ces hormones.

Symptômes
Présence d’un nodule perçu sous l’aréole (petit cercle sombre autour du mamelon)
Présence d’une petite plaie ressemblant à une ulcération mammaire
Ganglions palpables dans l’aisselle, ou apparents sous le bras ou au-dessus de la clavicule
Douleurs des seins (dans ce cas, il semble que la tumeur ait commencé à la grandir
).

Les examens complémentaires
Echographie des seins, qui montre une image irrégulière au-dessous de l’aréole.
La mammographie (radio du sein) met quelquefois en évidence les mêmes images que celles de la femme.
Il est quelquefois nécessaire d’avoir recours à la ponction d’une tumeur, d’un kyste ou d’un nodule qu’il faudra biopsier puis examiner au microscope à la recherche d’éventuelles cellules tumorales.

Evolution
C’est quelquefois une métastase qui fait découvrir le cancer du sein chez l’homme : ceci est dû à la fois au fait que les hommes portent peu d’intérêt à leurs glandes mammaires, contrairement aux femmes, et à l’absence de campagnes de prévention en ce qui concerne cette pathologie.
Le pronostic du cancer du sein est d’autant meilleur que la tumeur est petite et sans ganglions axillaires. La présence de ganglions axillaires, avec un nombre de ganglions envahis supérieur à 3 diminue le pronostic d’environ la moitié. Le pronostic du cancer du sein est fonction de ce que l’on appelle l’hormonosensibilité de la tumeur (si la tumeur est sensible au traitement à base d’hormone ou pas).

Le traitement du cancer du sein utilise essentiellement quatre techniques :
La chirurgie représente le plus souvent le premier traitement. Il s’agit souvent d’une tumorectomie (ablation de la tumeur). Puis, grâce aux prélèvements effectués pendant cet acte chirurgical, un examen histologique (étude des cellules prélevées au microscope) permet de déterminer le type de cancer en cause. La chirurgie associe également l’ablation des ganglions de l’aisselle (situés sous le bras) après accord préalable du patient. Il est parfois utile d’avoir recours à la mastectomie (ablation totale du sein). La mastectomie de type Patey est la plus utilisée et consiste à enlever le sein et les ganglions axillaires. Elle conserve les muscles pectoraux (muscles recouvrant le thorax et situés entre le sein et celui-ci).

L’hormonothérapie consiste à utiliser des hormones, essentiellement des anti-oestrogènes, à condition que le cancer du sein soit hormonodépendant, c’est-à-dire qu’il contienne des récepteurs sensibles à ce type de médicament.

La radiothérapie, dont le but est l’irradiation du sein mais également du pourtour de la zone cancéreuse. Le nombre de séances est variable, à raison de 1 à 2 séances par semaine.

Une autre technique de radiothérapie, la curiethérapie, correspond à la mise en place dans le sein (implantation) à proximité de la tumeur, d’un tube dans lequel se trouve un fil radioactif que l’on laisse en place quelques jours.

La chimiothérapie est surtout utilisée quand la tumeur présente une évolution rapide, mais également en présence de métastases. Ce type de traitement dure environ 2 à 6 mois et s’associe généralement avec des médicaments anticancéreux.
Réponse avec citation