Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Examination Fee SC & HSC
Afficher un message
  #37 (permalink)  
Vieux 05/02/2007, 14h44
Avatar de monica__95
monica__95 monica__95 est déconnecté
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
Manif d'une Plate-forme élargie le 20 février

EDUCATION Subvention des frais d'examens

Manif d'une Plate-forme élargie le 20 février

Une Plate-forme nationale regroupant des centrales syndicales, des partis politiques, des PTA, des associations féminines, des collégiens et des étudiants de l'Université de Maurice, entre autres, prévoit une manifestation le 20 février prochain dans les rues de Port-Louis, pour réclamer la réintroduction des subventions des frais d'examens du School Certificate et du Higher School Certificate. Au Mauricien, ce matin, Yahyah Paraouty, président de l'UPSEE, initiateur de cette marche de protestation, déclare : " Il faut rétablir la subvention de 50% des frais d'examens du SC et du HSC. " De son côté, le leader de l'opposition, Nando Bodha, qui adhère à cette démarche syndicale, soutient : " Le gouvernement est en train de commettre un crime contre des élèves […] C'est la négation de l'Education gratuite "

Cette " grande marche de protestation " débutera à 14h au Centre social Marie-Reine-de-la-Paix et se dirigera vers le Jardin de la Compagnie, où les responsables de chaque organisation s'adresseront à la foule. " La décision du gouvernement est injuste et discriminatoire ! " estime Yahyah Paraouty. Arguant sur la nécessité pour le gouvernement de rétablir la subvention de 50% des frais d'examens du SC et du HSC pour tous les élèves indistinctement, le président de l'UPSEE affirme que quelque 25 000 élèves, soit 20 000 au SC et 5 000 au HSC, y prennent part chaque année. S'agissant de la décision gouvernementale de subventionner à 100% les frais pour les parents percevant moins de Rs 7 500 par mois, M. Paraouty fait ressortir : " Sur cette base, seuls 1 500 élèves en sont les bénéficiaires. C'est injuste ! "

Il confirme la rencontre que l'Union of Private Secondary Education Employees a eue avec le leader de l'opposition samedi dernier. Soulignant être en pourparlers avec le MMM pour obtenir la participation de cette formation à la manif, M. Paraouty dit avoir écrit également à toutes les fédérations et centrales syndicales.

Confirmant la participation du MSM à cette marche de protestation, Nando Bodha parle de " crime ". " Le gouvernement est en train de commettre un crime contre les collégiens. On dépense Rs 5,9 milliards au budget de l'Education. Que représente Rs 60 M à Rs 72 M au gouvernement d'encourir les subventions des frais d'examens ?Il est inconcevable qu'on dépense autant et qu'on ne donne pas les moyens nécessaires au collégien de prendre part aux examens ", argue M. Bodha. Soutenant que 20% des ménages vivent avec des salaires de moins de Rs 10 000, le leader de l'opposition insiste : " Il faut retourner à l'ancien système, soit une subvention de 50%. Ce système était en vigueur pendant la période 2000/2005.
Réponse avec citation