Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Bouquin!
Discussion: Bouquin!
Afficher un message
  #105 (permalink)  
Vieux 26/12/2006, 10h10
soleil62 soleil62 est déconnecté
Fan RM
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: suisse
Messages: 1 171
Envoyer un message via Yahoo à soleil62
Citation:
Posté par Dev Voir le message


Poésie

Sedley Richard Assonne La Poésie contre la Guerre


L'édition d'un texte pose parfois des problèmes difficiles à résoudre. Le Prix Jean Fanchette 2003 n'avait pas connu jusqu'ici d'impression pour diverses raisons. Voilà chose faite avec la publication de La Poésie contre la Guerre aux Éditions de la Tour. Voilà aussi un poète qui parle de la colère. Sedley Assonne écrit sous la dictée saccadée de l'actualité internationale, de l'Histoire à chaque minute jaillissante d'événements. "Des Libans, des Rwandas, des Kosovos, des paysages de pays déchirés, écartelés entre la haine et l'amour vrai…" Le poète ne peut être aujourd'hui que le sténographe de la vie et de la mort.
Le mérite de cette édition de Sedley Assonne semble être avant tout de transcrire ce qu'il nous est donné de voir dans le monde, d'entendre, d'interroger ou de vivre.
"War is not the answer…"
j'écoute toujours "What is going on", Marvin
et je ne comprends pas
comment une balle ait pu mettre fin à ta vie
j'ai peur aussi
pour tous ces enfants
qui n'ont jamais écouté ta chanson
qui ont une soul pourtant
et qui rêvent de grandir
à Harlem, à Bagdad, à Srebrenica
n'importe où
pourvu qu'aucun gun
ne vienne assourdir leurs chants…
La théorie poétique de S. Assonne n'est pas élaborée sur les seules innovations formelles ou les néologismes. C'est une nouvelle vision verbale du monde qu'il invente, bouleversant encore les formes et le langage poétique (C N N… Si Haine Haine… l'horreur du pays en direct). Il faut lire le texte d'Assonne en s'abandonnant à une contradiction poétique où se mêlent le chant froid de la guerre, le sérieux des références historiques et l'idéalisme d'une imagination débordante (Oncle Sam… tu ne m'as jamais dit que ce serait comme ça tout feu tout flamme…). Lire en suivant le poète dans sa quête des sons et des mots dans le flux des images fulgurantes. Entre lamentos, chants et prières, La Poésie contre la Guerre semble dire qui sauvera l'homme sauvera la poésie.
hummmmm le retour de bye DEV.....ene gros calin doux pou fete to retour lor forum......
Réponse avec citation