Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Cancer à Moris
Discussion: Cancer à Moris
Afficher un message
  #2 (permalink)  
Vieux 08/09/2006, 20h19
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Link To Life : soutien aux cancéreux

Link To Life : soutien aux cancéreux


Link To Life est une organisation non-gouvernementale dont le but principal est de soutenir et d'accompagner ceux atteints du cancer ainsi que leurs proches. Depuis avril de cette année, l'association, qui a été lancé en février 2003, s'est installée à Vacoas, près du Gymkhana Club.
L'une des particularités de l'association, c'est qu'elle est dirigée par des volontaires qui ont, pour la plupart, vécu l'expérience du cancer, personnellement ou à travers les souffrances d'un proche. L'histoire débute il y a trois ans quand Rosemay Oxenham rencontre Monique Rey. " Nous avions les mêmes ambitions et voulions faire quelque chose pour ceux atteints du cancer ", indique Mme Oxenham, membre de l'association. Cette dernière, qui compte quelque 320 membres, accompagne les malades aux séances de thérapie du rire dispensé par Maurice d'Arifat chaque quinze jours " Nous aidons ceux qui ont des difficultés financières à se déplacer de leur domicile à l'hôpital ", dit Monique Rey, présidente de Link To Life. Et d'ajouter que des rencontres entre les proches des malades sont aussi organisées pour leur expliquer ce qu'est le cancer.
Avant d'occuper le bâtiment à Vacoas, les membres de Link To Life se rencontraient au Womens' Center de Floréal les samedis. Ceux qui viennent au centre de l'association reçoivent des conseils relatifs aux traitements. " Quand les malades viennent ici, nous souhaitons qu'ils se sentent comme dans une famille. Il y a surtout beaucoup d'interaction et nous sommes là pour les écouter ", poursuit Mme Oxenham.
" Le cancer est considéré comme tabou à Maurice. Il y a un manque d'information flagrante. Nous avons remarqué que les gens considèrent ceux qui sont atteints du cancer comme des personnes très malades. Il faudrait essayer de changer cette mentalité ", ajoute Mme Rey. Et d'ajouter que la salle d'attente à l'hôpital de Candos devrait être plus accueillante aux malades. " Il y a un gros effort à faire. Les infirmières font un énorme travail. Par ailleurs, nous pensons que les enfants atteints du cancer ne devraient pas être placés dans la même salle que les adultes ", ajoute la présidente de Link To Life.
Les membres de l'association affirment, par ailleurs, qu'ils attendent une rencontre avec le ministre de la Santé depuis trois mois. " Nous voulons le voir pour lui parler des projets à venir mais malheureusement il semblerait qu'à chaque fois il est en réunion ", ajoute Mme Rey.
L'Ong bénéficie du support de professionnels - médecins, gynécologues, psychiatres, physiothérapeutes et nutritionnistes. L'association compte également lancer des cellules dans les quatre coins de l'île et une à Rodrigues. Le mois prochain, les membres de l'Ong se rendront dans les villages pour sensibiliser les gens au cancer. Dans les années à venir, Link To Life compte se lancer dans quatre grands projets : un centre d'information et de documentation sur le cancer ; organiser des forums et des causeries sur le cancer ; proposer un National Scheme of Help et mettre en place une Hot Line. Les membres de Link To Life travaillent aussi de concert avec l'Ong VISA, cette dernière menant le combat contre le tabagisme.

Réponse avec citation