Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Cancer à Moris
Discussion: Cancer à Moris
Afficher un message
  #1 (permalink)  
Vieux 08/09/2006, 09h17
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Cancer à Moris

Des éminents experts réfléchissent sur le cancer
L’expertise de spécialistes étrangers a été sollicitée pour aider à la préparation du National Cancer Control Programme. Il y a urgence, d’autant que cette maladie provoque le décès de plus de 936 mauriciens chaque année, soit 11,3 % des décès recensés. Le ministre de la Santé, Satish Faugoo, soutient que, comme le diabète, le cancer est sur la liste prioritaire des autorités. C’était lors de l’ouverture de l’atelier de travail sur cette question, hier, au Domaine Les Pailles.

Le Senior Research Fellow de la Clinical Trials Services Unit, d’Oxford, le Dr Maxwell Parkin, de même que le Dr Sankaranarayanan, responsable du Screening group de l’agence internationale de recherche pour le cancer, à Lyon en France, va partager les dernières techniques de cette maladie avec les spécialistes mauriciens. Ces deux experts étaient épaulés par le professeur Simon Nayler de l’Afrique du Sud, le Dr Ranjit Kaur de la Malaisie, le Dr Barbara Bowers et le Dr Khoyratty des Etats-Unis.

Les autorités mauriciennes ont eu recours à ces spécialistes, vu l’ampleur que prend le cancer chez nous. Quelque 1 500 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. L’accent sera continuellement mis sur la détection précoce du cancer du sein et celui du col de l’utérus. C’est ainsi que les femmes âgées de plus de 30 ans sont “screened” dans les centres de santé et sur les lieux de travail. “En 2005, quelque 6 024 femmes ont été examinées, explique Satish Faugoo, d’autant qu’il est connu qu’une détection précoce peut considérablement augmenter les chances de guérison des patients”. L’accent sera mis aussi sur la prévention, avec pour objectif, d’inciter la population à adopter un style de vie sain pour éviter certaines maladies comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires et le cancer.

Le ministre Faugoo a annoncé l’achat d’un nouvel équipement pour la brachythérapie, une thérapie avancée pour le traitement du cancer. Les effets radioactifs sont placés dans ou près de la tumeur, donnant une forte radiation au tissu infecté tout en réduisant l’effet sur les tissus sains. Le terme brachy, d’origine grec, signifie distance courte, faisant de cette thérapie un traitement localisé, précis et de haute technologie. Les centres de traitement en Amérique utilisent beaucoup cette thérapie pour plusieurs types de cancers dont celui de la prostate, du sein, du poumon, de la tête et du cou, entre autres.

Satish Faugoo a tenu à souligner l’effort consenti par les organisations non gouvernementales portant sur les soins palliatifs aux patients du cancer. Il compte, dit-il, rendre le Public Health Act conforme à la convention sur le Tobacco control. Le tabac est une des causes du cancer. Il rappelle aussi l’introduction de la législation sur le sida et que les sidéens courent plus de risques à développer un cancer.
Réponse avec citation
Google