Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Une coûteuse tentative d'émigration
Afficher un message
  #2 (permalink)  
Vieux 03/09/2006, 09h31
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
suite

"Ne pas laisser le désir de quitter Maurice vous faire perdre le sens des réalités"
Si les enfants réintègrent facilement leur école, tout en regrettant celle de Melbourne, la tâche a été moins aisée pour leurs parents. P., qui avait démissionné de son poste, a été réembauché dans la même entreprise. Mais à un poste moins important que celui qu'il occupait jusqu'en février de cette année. M. a passé plusieurs interviews pour trouver un job et devrait avoir une réponse affirmative dans un proche avenir. Ils ont commencé une nouvelle vie à Maurice en puisant des leçons dans la coûteuse parenthèse australienne.
Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, P. et M. ne sont pas allés demander des comptes ou faire des reproches au directeur d'Australo- Mauritian Ltd. "Qu'est-ce que vous voulez que j'aille lui dire ? Ça servirait à quoi ? Nous avons perdu du temps et beaucoup d'argent parce que nous avons fait confiance aveuglément, mais aussi parce que nous voulions tellement partir que nous n'avons pas fait attention à certains détails qui auraient dû nous avoir alertés. Le désir de partir, de quitter Maurice a pris le dessus sur le reste."
C'est pour éviter que d'autres Mauriciens fassent la même erreur et se retrouvent dans la même situation que M. a décidé de raconter la coûteuse mésaventure de sa famille. "Je voudrais éviter à d'autres de se retrouver dans la même situation. Il ne faut pas se fier uniquement à ce qu'on vous dit, mais il faut aller vérifier les informations sur les conditions d'admission dans une université, un pays. Il faut surtout essayer de ne pas laisser le désir de quitter Maurice vous faire perdre le sens des réalités pour éviter des situations qui peuvent être dramatiques."


Kishore Ramdayan, directeur d'Australo-Mauritian Ltd :"Je n'ai jamais reçu de complainte"


C'est dans les bureaux d'Australo-Mauritian Ltd à Quatre-Bornes que nous avons rencontré son propriétaire, Kishore Ramdayan, ancien fonctionnaire du gouvernement australien. Les salles de cours étaient remplies en raison du fait que Mme Chris Louey, Manager des Business Services du Chisholm Institute de Dandenong, Melbourne, se trouvait à Maurice pour des interviews d'élèves potentiels. Le syllabus des cours de comptabilité dispensés par Australo-Mauritian Ltd sont, affirme M. Ramdayan, "contrôlés par notre partenaire, Chisholm International. Le cours qui dure deux ans en Australie est réalisé en six mois à Maurice et coûte beaucoup moins cher. J'ai ouvert ces bureaux et organisé ces cours car je veux aider les Mauriciens qui veulent aller étudier en Australie. Depuis que ce bureau est ouvert, j'ai envoyé plus de six cents élèves en Australie et je n'ai jamais reçu de complainte. Je ne suis qu'un facilitateur entre les étudiants mauriciens et les universités australiennes. Nous travaillons en étroite collaboration avec la haute-commission australienne à Maurice pour venir en aide aux Mauriciens qui veulent aller étudier en Australie. Nous les aidons à trouver les écoles, à payer leurs fees, à faire leurs visas, leurs réservations, organisons des réunions de préparation. Nous faisons tout pour qu'ils fassent bien leurs études et passent leurs examens. Ce qui passe après les études ne nous concerne pas Je n'ai jamais eu une seule complainte."
Chose surprenante: à aucun moment de notre conversation, Kishore Ramdayan n'a cherché à connaître le nom de l'étudiant d'Australo-Mauritian Ltd qui nous avait raconté sa mésaventure.
Réponse avec citation