Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Brutalité Policière
Discussion: Brutalité Policière
Afficher un message
  #3 (permalink)  
Vieux 30/03/2006, 12h53
Avatar de Nathalia
Nathalia Nathalia est déconnecté
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2004
Localisation: Studio 2, Radiomoris
Messages: 1 356
Les amants de Bassin-Blanc

Citation:
Posté par Rocco
L'histoire des amants de Bassin-Blanc... Sa zistoire là ti pé faire la une des journaux en 2003 quand mo ti alle en vacs à maurice et ce n'est que maintenant qui zotte mette la main lor ene présumé coupable

C'est l'histoire de deux amants qui ont été retrouvés mort à Bassin-Blanc. A sa l'époque là, bann enquéteurs ti opter pour la thèse du suicide mais les familles des victimes ti pé dire ki les 2 amants ont été tués, puis jetés dans Bassin-Blanc.

Mo panne trop suivre sa affaire là mais voilà qui 3 ans après, nous trouve la police arrete le frère de l'homme qui a été tué! La police certainement éna so raison si line arrete frère là mais personnellement, mo pas trouve aucun raison kifer ene frere pou touye so propre frère et copine so frère

Et le frère pé dire ki li pé subir la brutalité policière! Souvent nou ine cose lor la brutalité policière ici et mo trouver ki sa pé vine quelque chose de commun malgré qui la presse dénonce sa bann cas là. Ou la brutalité policière ene dure réalité et ki la police pas casse tête ek la presse et zot continuer servi la force pou résoudre bannes cas, ou c'est bann présumés coupables zot même ki pé servi la brutalité policière comme prétexte...

En tout cas, l'affraire Bassin-Blanc comme tant d'autres affaire (Affaire Nadine Dentier, Affaire Vanessa Lagesse par exemple), sa faire des années ki pancore résoudre sa bann cas là!!! Eski nou system judicière défaillant?

Mo esperer en tou cas qui dans tous sa bann affaires là, zot pou réussi trouve bann coupables, bann bons et vrais coupables sans ki zot bisin utilise la violance et la brutalité! Messieurs les policiers, vous qui êtes des fonctionnaires éduqués, laissez la brutalité aux brutes!
Réponse avec citation